Les playbooks

Lisez ceci dans d’autres langues:
uk English, japan日本語, france Française.

Commençons par écrire notre premier playbook ansible. Le playbook est l’endroit où vous listez les étapes que vous souhaitez automatiser en un ensemble répétable de play et tâches. Pour commencer, nous allons configurer notre structure de répertoires pour stocker nos playbooks. Cette structure de répertoire se synchronisera avec un système de gestion du contrôle des sources (SCM) afin de recuperer nos playbooks. Nous utiliserons le SCM git.

Un playbook peut avoir plusieurs plays et un play peut avoir une ou plusieurs tâches. Le but d’un play est d’executer un ensemble de taches sur un groupe d’hôtes. Le but d’une tâche est d’executer une action sur l’hote via un module.

Pour notre premier playbook, nous n’écrirons qu’un play de 3 tâches.

Tous nos playbooks seront stockés dans un seul référentiel git.

Plusieurs utilisateurs peuvent utiliser le même référentiel et git gérera les conflits de fichiers et les versions.

Aperçu

À partir de maintenant, nous allons utiliser Visual Studio Code comme éditeur. Aussi, nous utiliserons GitLab pour le contrôle du code source. Cela nous permettra de minimiser le travail de développement sur la ligne de commande linux. D’autres éditeurs ou solutions de code source pourait aussi être utilisés.

Section 1: Création d’une structure de répertoire et de fichiers pour votre Playbook

Il existe les meilleurs pratiques sur les structures de répertoires à adopter pour les playbooks. Nous vous encourageons fortement à lire et à comprendre ces pratiques au fur et à mesure que vous développez vos compétences Ansible. Cela dit, notre playbook est aujourd’hui très basique et une structure de répertoire complexe n’est pas nécessaire.

Au lieu de cela, nous allons créer une structure de répertoire très simple pour notre playbook et ajouter seulement quelques fichiers.

Étape 1:

Ouvrez Visual Studio Code

Pour ce laboratoire, nous avons déjà créé un clone de votre référentiel Git pour vous.

Pour y accéder, cliquez sur le lien de VSCode Access depuis la page de l’atelier.

VS Code Access

À ce stade, dans la barre latérale de l’Explorateur (à gauche), vous devriez avoir une section WORKSHOP_PROJECT contenant uniquement un fichier README.

Student Playbooks Repo

Étape 2:

Créez un répertoire appelé iis_basic et un fichier appelé install_iis.yml

Pour cela, passez la souris sur la section WORKSHOP_PROJECT et cliquez sur le bouton Nouveau dossier. Créez un dossier appelé iis_basic. Cliquez ensuite sur ce dossier pour qu’il soit sélectionné. Cliquez avec le bouton droit sur le nouveau dossier que vous avez créé et créez un fichier appelé install_iis.yml.

Vous devriez maintenant avoir un éditeur ouvert dans le volet droit qui peut être utilisé pour créer votre playbook.

Empty install_iis.yml

Section 2: Definir votre Play

Maintenant, nous que nous avons le fichier install_iis.yml, commençons par écrire le play et comprendre ce que chaque ligne accomplit

    ---
    - name: install the iis web service
      hosts: windows

Section 3: Ajout de tâches à votre play

Maintenant que nous avons défini votre play, ajoutons quelques tâches pour accomplir certaines actions. Alignez (verticalement) le t de task avec le h de hosts. Oui, cela compte vraiment. En fait, vous devez vous assurer que toutes vos déclarations de playbook sont alignées de la manière indiquée ici. Il est important également d’utiliser des espaces pour l’indentation. Les tabulations ne sont pas une syntaxe YAML valide. Si vous souhaitez voir l’intégralité du play pour référence, passez au bas de cet exercice.

      tasks:
       - name: install iis
         win_feature:
           name: Web-Server
           state: present

       - name: start iis service
         win_service:
           name: W3Svc
           state: started

       - name: Create website index.html
         win_copy:
           content: "{{ iis_test_message }}"
           dest: C:\Inetpub\wwwroot\index.html

       - name: Show website address
         debug:
           msg: "http://{{ ansible_host }}"
    win_feature:
      name: Web-Server
      state: present
    win_service:
      name: W3Svc
      state: started
    win_copy:
      content: "{{ iis_test_message }}"
      dest: C:\Inetpub\wwwroot\index.html
    debug:
      msg: http://{{ ansible_host }}

Section 4: Sauvegarder votre Playbook

Maintenant que vous avez terminé la rédaction de votre playbook, il serait dommage de ne pas le conserver. Cliquez sur Fichier > Enregistrer dans le menu.

Vous devriez maintenant avoir le playbook prêt à être éxécuté install_iis.yml.

Mais attendez!!! Nous n’avons pas appliqué nos modifications locale à git. Cliquez sur l’icône du code source comme indiqué ci-dessous (c’est le milieu à l’extrême gauche de la page qui contient le cercle bleu avec #1)

Git Commit

Tapez un message de validation tel que Ajout de install_iis.yml dans la zone de texte en haut de la barre latérale. Cochez la case ci-dessus pour valider. Ce message est destiné à décrire les modifications que vous avez apportées afin que les autres (vous y compris) comprennent mieux ce que votre modification change.

Git Commit install_iis.yml

Vous devez maintenant envoyer les modifications validées à votre référentiel.

Dans la barre bleue en bas à gauche, cliquez sur la section contenant les flèches circulaires pour pousser les modifications.

Git Push Origin

Cela peut prendre jusqu’à 30 secondes pour pousser une modification. Après votre premier push, vous pouvez recevoir un message contextuel vous demandant si vous souhaitez exécuter périodiquement git fetch. Étant donné que vous êtes le seul à travailler sur le dépôt git, vous pouvez cliquer sur Oui ou Non.

Git Push Origin

Si vous souhaitez valider le code dans git, vous pouvez vous connecter à GitLab pour vérifier. Revenez à la page de l’atelier et cliquez sur le lien sous GitLab Access en prenant note de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe.

GitLab access

Vous êtes prêt à automatiser!

Remarque Ansible (enfin, YAML) peut être un peu pointilleux sur le formatage, en particulier autour de l’indentation/espacement. Lorsque vous aurez du temps, lisez un peu plus cette documentation sur la [Syntaxe YAML] (http://docs.ansible.com/ansible/YAMLSyntax.html) et cela vous évitera quelques maux de tête plus tard. En attendant, votre playbook terminé devrait ressembler à ceci. Prenez note de l’espacement et de l’alignement.

    ---
    - name: install the iis web service
      hosts: windows

      tasks:
        - name: install iis
          win_feature:
            name: Web-Server
            state: present

        - name: start iis service
          win_service:
            name: W3Svc
            state: started

        - name: Create website index.html
          win_copy:
            content: "{{ iis_test_message }}"
            dest: C:\Inetpub\wwwroot\index.html

        - name: Show website address
          debug:
            msg: http://{{ ansible_host }}



Cliquez ici pour revenir à l’atelier Ansible pour Windows